Fondé en octobre 2016 par Gaissiri Dia, jeune franco-sénégalaise installée à Dakar, Waalam Invest est une plateforme de financement participatif qui permet aux entrepreneurs africains de présenter leurs projets afin de lever des fonds. La spécificité de Waalam est une plateforme de crowdfunding basé sur le système de royalties.

 

Présente-toi et ton parcours (brièvement)

Je m’appelle Gaissiri Dia, jeune franco-sénégalaise, je suis la CEO de Waalam Invest. Après des études en finances à  Londres et Paris, et une expérience sur les marchés financiers en tant que trader j’ai décidé de quitter mon poste pour rentrer au Sénégal afin de  participer au développement de l’Afrique à travers ma plateforme de crowdfunding nommée “Waalam Invest”.

 

Quel est ton projet et sa mission ?

WAALAM INVEST est une plateforme de financement participatif qui permet aux entrepreneurs africains ambitieux et créatifs de présenter leurs projets afin de lever des fonds  dans le but principal de développer leur entreprise en créant de la richesse et des emplois sur le territoire africain. Dans le même temps, la plateforme permet aux  investisseurs en Afrique et de la diaspora de donner du sens à leur épargne en investissant sur ses entreprises africaines à fort potentiel. Chez Waalam, le grand public investi à partir de 75 euros en échange ils bénéficient d’un pourcentage du chiffre d’affaire reversés tous les 3 mois pendant  5 ans. La mission de Waalam est de combler le déficit de financement traditionnel tel que les banques à travers le crowdfunding.

 

Comment as tu eu l’idée pour créer ton entreprise ?

L’idée est venue d’abord du fait qu’en Afrique nos entrepreneurs manquent véritablement  de financement, ils rencontrent d’importantes difficultés pour assurer leur développement. Ils sont également touché par une autre problématique, le manque de projet viable et concret pour satisfaire les potentiels investisseurs. En plus de l’accès au financement, ces entrepreneurs ont besoin d’accompagnement pour assurer leur développement péren car elles patient de plusieurs faiblesses souvent structurelles.

C’est au vue de toutes ces insuffisances que j’ai créé waalam invest en octobre 2016.

 

Peux-tu présenter ton équipe ?

Mon équipe est constituer de :

Baba Pouye Faye, directeur financier  et administratif .Baba est un jeune sénégalais ayant obtenu sa  maîtrise de gestion financière à l’université de Lorraine (France), son travail consiste à contrôler et analyser les projets des entrepreneurs. Il participe également à la formation des chefs de projets et leur propose des solutions pour leurs besoins de financement. En ce qui concerne sa carrière professionnelle, il a travaillé la plupart du temps avec des entreprises multinationales en France.

Fatou Sene, Responsable entrepreneurs et investisseurs. Fatou est une jeune sénégalaise titulaire d’un  Master 2 en gestion économique option monnaie banque finance .Elle dispose d’une expérience au niveau de l’accompagnement des startups et PME et aussi  dans les domaines de la banque et de l’assurance.

Etienne N’guessan, Business Developer. Etienne est un jeune ivoirien  titulaire d’une maîtrise en gestion et comptabilité de l’INTEC de Paris et de plusieurs certificats en commerce. Il a été formé à l’UNIVERSITÉ DU NORD-OUEST pour lancer et créer des entreprises.

Ibrahima Niang, chargé du développement  et de la sécurité de la plateforme.  Ibrahima est une jeune sénégalais, titulaire d’un master 2 en informatique. Il gère  l’ensemble des activités et des ressources techniques de l’entreprise.

Désiré Nioulé, Chargé communication digitale. Désiré est un jeune ivoirien titulaire d’un Master en science de gestion option  stratégie et marketing .Il dispose d’une expérience dans les domaines du marketing digital et de la gestion de projets marketing.

 

Quel est le problème résolu par Waalam ?

D’abord, nous aidons  les PME africaines à rendre leurs projets viables et attractifs pour les investisseurs, ensuite nous facilitons  l’accès au financement à travers notre plateforme de crowdfunding. Après la levée de fond, nous accompagnons ces entreprises pendant 5 ans dans la gestion courante de leurs activités pour assurer leur pérennité.

 

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous voulons développer Waalam en Afrique francophone.

 

De quoi as-tu besoin et comment AfrikaTech peut t’aider ?

Avec Afrika Teck , nous souhaitons avoir un partenariat qui nous permettra d’abord de faire la promotion de l’Afrique à travers nos différentes  plateformes. Nous voulons aussi accroître notre visibilité auprès des investisseurs .

 

Quels sont les contacts de l’entreprise ?

Site web : www.waalaminvest.com  

Email : contact@waalam.com

Contact : +221338257495

Facebook https://www.facebook.com/waalamfunding

Twitter   https://twitter.com/WAALAM_

LinkedIn  https://www.linkedin.com/company/waalam

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

2 Réponses

  1. Taryanouba germain

    Bonjour Monsieur! j’ai trouvé votre plate forme très interessante. En effet,je vis au TCHAD, comment puis_je faire pour poster mon projet et avoir de financement? merci

    Répondre
  2. Léon Ramsès Ngomané

    Bonjour,

    Je suis Léon Ramsès Ngomané
    Propriétaire d’une imprimerie à Yaoundé au Cameroun.

    Je voudrais moderniser et diversifier mes activités en commercialisant aussi les consommables d’imprimeries.

    Je recherche une plateforme de financement ou d’investissement sous forme de crédit pour une durée déterminé….

    J’espère trouver une solution à partir de vous structure.

    Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché