Deux Africaines inventent un cartable solaire

Deux jeunes Africaines ont mis au point un cartable équipé d’une lampe solaire. Conçu à partir de matériaux recyclés, il permet aux élèves défavorisés de faire leurs devoirs le soir venu.

Beaucoup de villages en Afrique ne disposent pas d’énergie à faible coût, mais aussi parfois, d’un manque total d’électricité. Le soir, sans lumière, il devient difficile pour les élèves de faire leurs devoirs.

Afin de résoudre le problème, deux jeunes Sud-Africaines Reabetswe Ngwane et Thato Kgatlhanye se sont associées afin de fonder la société Rethaka, qui fabrique des « cartables solaires ». Colorés, ils sont achetés par des entreprises, des fondations et des particuliers et sont ensuite redistribués aux élèves des écoles défavorisées.

Les « Repurpose Schoolbags » (cartables à double usage) 100% recyclés, ont été conçus à partir de sacs en plastique usagés. Munis de capteurs solaires, les cartables exposés au soleil durant la journée auront leurs batteries pleines lorsqu’il sera l’heure pour les enfants de faire leurs devoirs. Les créatrices expliquent que ce système permet également aux élèves de rentrer chez eux de manière plus sûre lorsqu’il fait nuit.

Un cartable solaire pour faire ses devoirs le soir

© capture d’écran – Youtube

L’invention n’est pas seulement bénéfique pour les élèves, mais aussi pour l’emploi dans la région de Pretoria puisque l’entreprise engage déjà huit employés à plein temps. « Ils gèrent tout le processus, de la collecte des sacs plastique à la livraison en passant par le lavage, le tri et l’assemblage des « Repurpose Schoolbags » », explique Reabetswe Ngwane.

Les deux créatrices ont déjà l’intention de créer d’autres produits durables et fonctionnels pour les plus démunis, mais se concentrent pour le moment sur la diffusion du cartable dans les écoles. 

Source : http://www.levif.be

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez