Comme chaque année depuis trois ans, un état des lieux du marché des Tic (Internet, téléphonie, applications, e-commerce et m-commerce…), a été révélé en marge de la plus grande foire de vente des téléphones mobiles (Mobile-Week 2017) organisée à Abidjan.

Cette année, à l’hôtel Palm-Club de Cocody, à cette occasion, le jeudi 20 avril, au cours d’un panel, Francis Dufay, Dg de Jumia Côte d’Ivoire (écosystème d’infrastructures et de services digitaux présent dans 20 pays africains), a révélé que « La Côte d’Ivoire avec ses indicateurs de 2016, est au-dessus des moyennes africaines, avec un taux de pénétration mobile de 122%, et de 22% pour Internet ».

Dans les 15 pays qui font 80% du Pib de l’Afrique !

Etant entendu, selon le Rapport que cite M. Dufay, et authentifié par l’Union internationale des télécommunications (Uit) ainsi que par l’Autorité de régulation ivoirienne (Artci), basées sur les données de 15 pays africains, qu’il y a environ 960 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en Afrique portant le taux de pénétration mobile sur le continent à 80%, quand celui de l’Internet est de 18% pour 216 millions d’utilisateurs.

Alternativement, au regard de ce rapport, la Côte d’Ivoire et le Nigeria se disputent, toutes proportions gardées, le leadership ouest-africain, d’autant plus que le Nigeria affiche des statistiques de 53% pour Internet et 81% de pénétration mobile. Au-delà, il faut noter de façon cumulée que les 15 pays concernés par le Rapport avec leur marché des Tic génèrent plus de 80% du Pib du continent. Ce sont, en termes d’importance, l’Algérie, le Nigeria, le Kenya, la Tunisie, l’Egypte, l’Ethiopie, le Mozambique, le Ghana, le Cameroun, le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Au chapitre des adjuvants à cet essor des Tic, ainsi que le reconnaîtront les opérateurs Orange et Mtn, participant au panel, il convient de noter sur le podium, le boom des smartphones. Ceci couplé avec l’introduction dès 2012, pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, des services mobiles 3G et qui fait qu’en 2016, 16% des utilisateurs naviguent sur Internet à partir de leur smartphone. Le tout, avec la montée en puissance des marques chinoises. Une percée, reconnue aussi bien par la marque chinoise Infinix que par son concurrent sud-coréen Samsung.

Par ailleurs, dans la même proportion, les achats via le mobile ont intégré les habitudes de consommation avec 16% des abonnés via les différents opérateurs mobiles offrant, tout aussi, la connectivité Internet. Ce sont donc au total, 850 00 Ivoiriens qui sont abonnés à des plateformes de vente en ligne telles que Jumia dont 42% de femmes et 58% d’hommes.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez des études de marché par secteurs et pays pour investir en Afrique

Téléchargez des études de marché

Cliquez ici pour télécharger des études de marché par secteurs en Afrique

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez