De nombreux jeunes issus de la diaspora africaine font désormais le choix d’abandonner leurs vies à l’étranger pour s’installer de manière définitive en Afrique. Cette nouvelle génération, appelée les « Repats », souhaitent, en effet, participer au développement du continent africain  pour que celui-ci devienne performant et fort. Il est indéniable que ce transfert d’expatriés dans leur pays d’origine ou dans un autre constitue une ressource essentielle en termes de développement. Néanmoins, malgré des retours de plus en plus nombreux vers l’Afrique, peu de gouvernements africains ont mis en place de véritables programmes d’accompagnement pour la réinstallation de la diaspora africaine.

Le programme de retour au pays mis en place par le Cameroun

Depuis février 2017, le gouvernement camerounais a mis en place un programme destiné à accompagner les jeunes camerounais vivants à l’étranger qui souhaitent s’installer dans leur pays d’origine. Pari-Jedi (Programme d’aide au retour et à l’insertion des jeunes de la diaspora) dépend du ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique et de son ministre Mounouna Foutsou.

 

Il s’agit en réalité d’un mécanisme qui vise à mobiliser et à accompagner les jeunes camerounais installés à l’étranger lors de leur retour et de leur insertion économique. Grâce à Pari-Jedi, cette jeune diaspora est en mesure de participer au développement du pays. Très ciblé, ce programme concerne principalement la jeune diaspora camerounaise qui porte de véritables projets professionnels ou qui souhaitent s’installer en tant qu’entrepreneurs.

 

Pour assurer la gestion, la cohésion et le succès de Pari-Jedi, un comité de pilotage ainsi qu’un service dédié à la prévention des migrations illégales ont vu le jour. Ces derniers ont pour mission de concevoir et de mettre en place des stratégies dont l’objectif est d’attirer puis de « retenir » les jeunes « repats » identifiées comme étant des individus présentant une sensibilité face à la migration.

 

L’objectif sous-jacent du gouvernement camerounais ? Bénéficier du dynamisme de la diaspora dont le pouvoir économique s’élève à 1,2 milliards de dollars pour l’année 2015.

Le programme de retour au pays mis en place par le Maroc

La Maroc a mis en place le programme MRE (Marocains qui résident à l’étranger) qui vise à accompagner les Marocains vivant en Europe désireux de retourner vivre au Maroc.

Ce programme comporte différents volets :

 

  • Accompagnement des porteurs de projets pendant les différentes étapes qui jalonnent le lancement de leur entreprise.
  • Mise en place d’un système fiscal incitatif et attractif destiné à appuyer les projets définis par les MRE.
  • Renforcement du partenariat avec les acteurs locaux (municipalités, organisations de la société civile) dans l’optique de susciter l’intérêt des MRE envers le développement de leur région d’origine.
  • Mise à disposition d’une plateforme comprenant un portail avec une rubrique traitant de manière spécifique les problématiques auxquelles les investisseurs peuvent être confrontés ainsi qu’une base de données ouverte à l’ensemble des Marocains expatriés à travers le monde pour qu’ils puissent appréhender la problématique de l’investissement au Maroc.

 

Malgré ces différentes initiatives mises en place en Afrique, de nombreux pays sont toujours réticents à mettre en place des programmes  destinés à favoriser le retour de la diaspora africaine sur le continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

50 Partages
Partagez50
Tweetez
Partagez
+1