Le Nigeria va bénéficier d’un « fonds investissement » de 3 milliards $ de la part de sa diaspora, a annoncé cette semaine Abike Dabiri-Erewa (photo), conseiller présidentiel pour les affaires de la diaspora nigériane.

Dans une interview accordée à Bloomberg, le responsable indique que ce nouvel investissement devrait être réalisé majoritairement par la communauté nigériane résidant aux Etats-Unis. Les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, des mines et du transport devraient monopoliser la plupart des nouveaux financements.

Grâce à ces nouveaux fonds, les autorités nigérianes souhaitent accélérer le processus de diversification économique du pays. Cela devrait permettre au Nigeria d’atténuer les chocs des fluctuations des matières premières par rapport à une économie dépendante à plus de 90% des hydrocarbures.

Comme c’est le cas au Kenya, la diaspora nigériane ainsi que celle de plusieurs autres pays africains, a commencé ces dernières années à s’impliquer dans les projets de développement de leur pays à travers des financements de plus en plus importants. En 2017, le pays le plus peuplé d’Afrique avait réalisé avec succès, une émission obligataire ciblant sa diaspora (diaspora bonds), et ayant permis de collecter environ 300 millions $.

Notons que pour l’instant, aucune précision n’a été donnée quand à la date de mise en place du nouveau fonds.

Agence Ecofin

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Partagez
+1