Afin de bâtir un environnement favorable à l’éclosion d’une industrie technologique forte, l’Etat de Lagos, au Nigeria, a lancé le projet  le « Knowledge, Innovation, Technology and Entrepreneurship (KITE) » le 1er août 2018.

Fruit d’un partenariat public-privé, le projet KITE est un ensemble de recommandations  sur huit domaines critiques que sont l’accès au marché et à la demande, l’Infrastructure, la réglementation et les politiques de gouvernance, le développement des talents, des compétences et de l’éducation; la recherche et le développement, le réseau et la collaboration, le conseil, le marketing.

A travers le projet KITE, le gouvernement de l’Etat de Lagos veut transformer la région en plaque tournante de l’innovation et de l’investissement technologiques au Nigeria, et un soutien pour la croissance économique du pays. Il est prévu la conception et la construction d’un parc technologique de classe mondiale pour lequel un terrain d’une superficie de 30 000 mètres carrés a déjà été acquis dans la région de Yaba par le gouvernement de Lagos.

De cet investissement global dans l’écosystème TIC de Lagos, l’Etat de Lagos espère générer un revenu de plus de 10 millions de dollars US dans les prochaines années.

D’après Hakeem Fahm, le Commissaire aux sciences et à la technologie de l’Etat de Lagos, la gouvernance du projet KITE a été répartie au niveau de quatre échelons de supervision pour garantir son succès. Il s’agit d’un comité de pilotage du projet, d’un comité consultatif de l’industrie, d’une équipe de livraison du projet et d’une équipe de conseillers techniques.

Ecofin

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Téléchargez gratuitement des idées d’affaires et études de marché