Désormais, entrepreneur spécialisé dans les nouvelles technologies, le rwandais Aphrodice Mutangana rêve de faire la différence et d’être à l’origine de nombreux changements sur le continent africain. Malgré des ambitions marquées, Aphrodice Mutangana est déjà à l’origine de la conception de plusieurs applications.

Un succès qui ne se dément pas

Agé de 29 ans, l’autodidacte Aphrodice Mutangana dirige déjà sa propre entreprise. C’est en 2013 que le jeune Rwandais alors âgé de 25 ans commence à faire parler de lui. En effet, cette année-là, il remporte le premier prix régional en Afrique de l’Est, prix décerné par le jury de l’organisation suisse Seedstars World dont l’objectif est de récompenser les meilleures startups issues des pays émergents.

 

L’invention à l’origine de son succès ? L’application mobile m-Health qui offre aux personnes abonnées au service de bénéficier non seulement de conseils médicaux mais également d’un suivi personnalisé réalisé par des professionnels de la santé.

 

Malgré la gestion de son entreprise, Aphrodice Mutangana participé à la création du site de financement participatif « Incike » dont l’objectif est d’apporter un soutien aux victimes du génocide rwandais et dépourvus de familles. Aujourd’hui, le Rwandais se définit comme un entrepreneur social.

Un parcours riche

Diplômé en agronomie, Aphrodice Mutangana a toujours été intéressé par les nouvelles technologies. Véritable autodidacte et passionné par le secteur de la santé, Aphrodice s’est laissé tenter par l’aventure entrepreneuriale. Son objectif à cette époque ? En s’appuyant sur les différentes compétences au sein de son entreprise, mettre en place une application dédiée à la santé et au bien-être des patients.

 

À l’origine l’application m-Health devait permettre, via la téléphonie mobile, de bénéficier de conseils de santé et diététiques. Ce service devait être réservé aux individus souffrants de certaines pathologies chroniques telles que l’insuffisance respiratoire, le diabète, etc.

Il était également envisager de réaliser un suivi entièrement personnalisé avec l’appui de médecins et de diététiciens. De plus l’application offre aux utilisateurs la possibilité de poser des questions à distance à un spécialiste lorsqu’il s’agit d’une requête spécifique. Pour les questions classiques et fréquentes, l’application propose des réponses types.

 

Outre le site participatif  Incike, le site personnel d’Aphrodice Mutangana vise à partager des opportunités d’affaires à développer, et ce, quel que soit le secteur d’activité concerné.

 

En quête perpétuelle de nouveaux projets à développer

Intarissable, Aphrodice Mutangana s’efforce actuellement de développer son application pour que celle-ci puisse être utilisée sur l’ensemble des systèmes d’exploitation.

 

En parallèle, il souhaite également se tourner vers le secteur de l’événementiel et organiser des colloques, séminaires et forums dont la thématique porterait sur les opportunités d’affaires au Rwanda ainsi que dans la sous-région.

 

Ces rencontres permettraient aux investisseurs et aux entrepreneurs d’échanger, de trouver des financements mais également d’assurer des formations aux nouveaux entrepreneurs pour que leurs projets se transforment en succès.

 

Selon Aphrodice Mutangana, pour réussir dans l’entrepreneuriat, il est essentiel d’être persévérant, d’être débrouillard et flexibles, mais surtout de s’orienter vers un secteur d’activité que l’on aime.

Le développement de l’Afrique doit être porté par les populations locales. Pour anticiper les tendances, il faut être à l’écoute des signaux émis par le marché pour s’orienter vers un secteur porteur.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1